Homme blessé (L’)

1983
109'
Francevo: fr

Synopsis

Alors que le dernier film de Patrice Chéreau, Intimité a remporté un succès notoire (Ours d'or à la 52e Berlinale), nous vous proposons, dans le cadre de l'Écran Total, de redécouvrir un classique de ce réalisateur : L'homme blessé (1983). Redécouvrir parce que les deux films ne sont pas sans liens et qu'il est intéressant de voir ou revoir le premier à la lumière du second. Patrice Chéreau lui-même évoque ce rapport : « (...) Je ne nie pas cette parenté, c'est visiblement ce qui sort de moi quand je me concentre sur seulement deux personnes. L'énorme différence de ces deux films-là avec les autres, c'est qu'il n'y a pas une multitude d'histoires comme dans la Reine Margot ou Ceux qui m'aiment prendront le train. Il me semble quand même que l'Homme blessé est un film incroyablement adolescent, sur le malheur de l'adolescence, et celui-là un film sur des gens jeunes mais mûrs (...) » (entretien accordé à Libération, 28 mars 2001). C'est effectivement la passion adolescente qui respire dans l'homme blessé, Henri (Jean-Hugues Anglade), adolescent, s'ennuie. Lors d'un passage à la gare, il rencontre Jean (Vittorio Mezzogiorno) qui le pousse a commettre un acte de violence sur un micheton. Immédiatement, Henri éprouve une immense passion pour Jean et décide de le suivre dans son univers interlope. La passion naïve d'Henri vient butter contre le cynisme de Jean. Une leçon d'absolu et de déraison.

Photos

queer-o-rama

Our film catalog

Y'a personne qui nous regarde

2019
Les PéPé.e.s
BE

Mon nom est clitoris

2019
Lisa Billuart, Daphné Leblond
BE